Buveurs

Accueil du site > Fabrication de l’alcool > Comment est fabriqué le vin rosé ?

Enregistrer au format PDF Comment est fabriqué le vin rosé ?

dimanche 19 novembre 2006, par bassel

Version imprimable de cet article Imprimer l'article  |   Envoyer par email

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent encore croire, le vin rosé n’est en aucun cas un mélange de vin rouge et de vin blanc. Ce type de vin a un processus de vinification qui lui est propre.
Il peut être vinifié comme un vin rouge si le raisin utilisé est à jus clair. Après quelques heures de cuvaison pour obtenir couleur et fruité, le jus est retiré, pour fermenter dans une autre cuve. Le rosé est alors dit de saignée, car le vinificateur saigne la cuve pour extraire le jus.
Généralement, le marc restant est ré alimenté par du raisin et libèrera encore ses tannins et ses arômes pour réaliser un vin rouge. Pour les raisins à jus foncé, la vinification est la même que pour le blanc, c’est à dire, en pressurage direct.

Pour le vin rosé, la fermentation alcoolique se déroule autour de 18°C. Il est nécessaire de réfrigérer les cuves de fermentation pour maintenir une telle température. Une fois cette étape terminée et les vins de cépages élaborés, les vins seront assemblés, filtrés et mis en bouteille.
A Château Virant, les principaux cépages pour élaborer les vins rosés sont : le Grenache, la Syrah, le Cabernet sauvignon, le Carignan, le Cinsaut.

<< Quelle est la température idéale d’une cave pour préserver le vin ? | Dans mon pays d’Espagne >>

Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Suivre la vie du site Flux RSS | Add to Google | | Plan du site | Espace privé

  HebdotopHebdotop