Buveurs

Accueil du site > Jeux à boire de l’alcool > Classés Degré 1 > Grimace

Enregistrer au format PDF Grimace

dimanche 1er janvier 2006, par bassel

Version imprimable de cet article Imprimer l'article  |   Envoyer par email

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Tout le monde a effectué cette grimace à un moment ou à un autre de sa vie.

Le jeu commence par cette grimace. Tous les joueurs tendent leurs mains, paume dirigée vers le bas, et les secouent. Un des joueurs commencent le jeu en calquant des mains et en pointant un autre joueur. Le joueur visé doit faire les oreilles de Mickey. Le joueur situé sur la droite de Mickey doit faire juste l’oreille droite du Mickey et le joueur sur la gauche l’oreille gauche.

Les trois Mickey doivent s’effectuer quasi instantanément. Le joueur qui tarde un peu doit boire.

Après avoir maintenu ces positions pendant une seconde ou deux, le joueur faisant le Mickey en entier dit "Grimace" et tout le monde secoue de nouveau les mains. Après un bref moment, le Mickey claque des mains et pointe un autre joueur qui devient le nouveau Mickey. Et ainsi de suite jusqu’à ce que quelqu’un se plante.

Il existe également une manœuvre nommée "jockey". N’importe quel joueur peut faire appel à un jockey durant la partie excepté lorsque la personne est le Mickey. Durant un jockey, les joueurs doivent sauter sur place et claquer les mains sur leurs cuisses, faisant un bruit d’un cheval au galop. La personne qui a initié le jockey peut seule l’arrêter en s’asseyant et en annonçant un retour à la "Grimace". Le Jockey n’a aucun intérêt en soit sauf pour faire sauter et glousser des joueuses.

Les femmes sembles aimer ce jeu, plus que les hommes. La plupart des hommes ne seraient pas pris raide mort à faire les oreilles de la souris Mickey, à moins bien sûr qu’ils essaient de faire Mickey avec une Minnie à leur côté.

<< Concours de Roi | La grosse b—e à dudule >>

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Suivre la vie du site Flux RSS | Add to Google | | Plan du site | Espace privé

  HebdotopHebdotop