Buveurs

Accueil du site > Jeux à boire de l’alcool > Classés Degré 3 > Mexicain

Enregistrer au format PDF Mexicain

dimanche 1er janvier 2006, par bassel

Version imprimable de cet article Imprimer l'article  |   Envoyer par email

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Dans

la plupart des jeux, un minimum d’entraînement et d’habilité peut

éviter à un joueur de boire trop et de souffler son repas.

Main dans Mexicain, l’hombre qui joue est à la merci des

dés. Le fait de cracher son tacos et de faire une bonne siesta

dépend beaucoup de son entraînement. Quelques coup non chanceux et

quelques mauvais bluffs peut faire monter la bière plus vite que la dette

d’un pays du Tiers-monde.

Le but dans Mexicain est d’être le dernier joueur dans le jeu.

Chaque joueur commence par placer un dé devant lui avec le 6 en regard.

Le premier joueur secoue deux dés dans un gobelet et retourne le verre

sur la table de sorte que les dés soient cachés. Il jette un coup d’œil

vite fait et recouvre de nouveau les dés.

Un résultat de (1,2) est appelé un "Mexicain" et est le

meilleur coup. Les meilleurs lancés suivant, en ordre décroissant sont

les suivants : (6,6),(5,5),(4,4),(3,3),(2,2),(1,1) puis (6,5), (6,4),

(6,3), (6,2), (6,1), (5,4), (5,3), (5,2), (4,3), (4,2), (4,1), (3,2),

(3,1).

Après avoir évaluer son lancé, le joueur se tourne sur sa gauche

pour annoncer son résultat ou mentir. Le second joueur doit alors choisir

entre deux possibilités :

  • Il peut choisir de croire le joueur. Si tel est le cas il doit

    relancer les dés pour battre le premier joueur.

  • Il peut aussi accuser le premier joueur de "menteur",

    "mon oeil", "tu te fous de moi" etc. L’accusé

    doit alors découvrir les dés.

Si le premier joueur mentait effectivement alors il doit boire. Sinon

c’est l’inverse. Dans les deux cas le perdant doit boire (un demi verre de

bière ou plus) et doit tourner son dé pour qu’il affiche 5. Le jeu

continue ainsi autour de la table avec le même principe pour chaque

bataille.

Lorsque qu’un joueur possède un 1 devant lui, il doit boire une

quantité plus grande de bière en pénalité et se retirer du jeu. Le jeu

se termine lorsque qu’il ne reste plus qu’un joueur en piste.

Hasta la vista, baby.

 


Variante prpoposé par guillaume - yogax@cybercable.fr  : (laissée dans le Guestbook)

Bravo ,pour ces nombreux jeux que je m’empresserais de tester avec mes potes dès ce week-end pour mon anniversaire.

Je connaissais le jeu le mexicain connu chez moi (strasbourg) sous le nom de quinto ou maya qui contient toutefois des variantes comme le (1,2),(5,6) appelé comme le jeu (quinto) doit être relancé à un des joueurs(en 2 fois)et devient double ainsi de suite jusqu’à ce que le joueur ne puisse plus le relancer et boive le nombre de doses dus(fixé au départ , de 1/4 à une cannette la dose selon l’ambiance). Le (1,4) dit perd qui veut fait perdre la personne qu’on veut ou toute selon les règles de départ. Le (1,3) permet de rejouer. Le (1,5) qui change le sens du jeu.

Tous ces ajouts de règles permettent d’accélérer le jeu afin de boire toujours plus vite. Il y a la règle ultime : le quinto infini où on joue jusqu’à ce qu’on soit totalement mort (recracher son repas) et où on peut toujours revenir jusqu’à qu’il n’y ai plus une seul goutte de bière , ni au domicile ni dans ceux des voisins (qui dérangé par le bruit ne dorme de toute façon pas) ni dans les épicerie voisine , règle appliqué une seul fois lors du nouvel an 2000 et prochainement pour mon anniversaire (09/04/79) où je vous conseil de chanter (aux anniversaires) c’est ton anniversaire c’est pas celui de ta mère et d’envoyé tous les quinto et "perd qui veut" sur le sus-nommé.

Un grand merci au créateur de ce site sans qui les fêtes deviendraient monotones ! Bravo et bonne bourre !!!

<< Concours de Roi | La grosse b—e à dudule >>

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Suivre la vie du site Flux RSS | Add to Google | | Plan du site | Espace privé

  HebdotopHebdotop