Buveurs

Accueil du site > Actualités > Téléphone Portable éthylotest au japon

Enregistrer au format PDF Téléphone Portable éthylotest au japon

mercredi 3 janvier 2007, par bassel

Version imprimable de cet article Imprimer l'article  |   Envoyer par email

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Répondant au nom de « ALC-Mobile », ce téléphone éthylotest est capable d’analyser l’haleine des chauffeurs de taxi ou de bus.

Le plus c’est que celui-ci peut transmettre immédiatement le résultat du test aux ordinateurs de leur patron. Si le taux d’alcool est trop élevé, un signal d’alarme retentit.
Ce procédé très ingénieux ne laisse pas beaucoup de chance au chauffeur qui voudrait conduire avec de l’alcool dans le sang. Et ce gadget ne s’arrête pas là car il prend également des photos du chauffeur et peut donner sa localisation précise à l’aide de son système GPS intégré.

Selon la société KDDI Corp. qui le commercialise, une trentaine de compagnies de bus et de taxi au Japon ont adopté le système malgré son prix élevé : chaque kit coûte 89 000 yens (570 euros), à quoi il faut ajouter 58 000 yens (370 euros) pour le programme informatique à installer au siège de la société. En 2005, 707 personnes sont mortes au Japon dans 14 000 accidents de la route liés à l’alcool, selon la police.

<< Paris Hilton s’affiche pour une marque de bière | Le Lego decapsuleur de bière >>

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Suivre la vie du site Flux RSS | Add to Google | | Plan du site | Espace privé

  HebdotopHebdotop